La gestion mentale

Qu'est-ce que c'est ?

 

La gestion mentale est une pédagogie des moyens d’apprendre dont les principes ont été découverts, théorisés et développés par le philosophe et pédagogue Antoine de La Garanderie à partir de l’analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets.

 

Elle décrit les mécanismes et fonctionnements mentaux qui entrent en jeu de manière consciente lors des apprentissages, concrets ou abstraits, scolaires ou non.

 


Les objectifs

Conduire à la connaissance de soi

  • Faire prendre conscience des habitudes mentales mises en œuvre lors d’une prise d’informations, de son traitement et de sa restitution
     
  • Différencier la perception de l’évocation

La perception est l’opération mentale mettant en action nos différents sens.

L’évocation est la construction mentale des informations perçues. Elles ne sont pas en lien direct avec les organes des sens.

Les travaux d’Antoine de La Garanderie ont mis en évidence le rôle fondamental de l’évocation, outil de la pensée consciente, et les formes très variées qu’elle peut revêtir : visuelles, auditives ou verbales, tactiles.

C’est par l’évocation qu’une personne rend mentalement présent le monde qui l’entoure, la réalité qui est, ou celle qu’elle invente.

  • Mettre en évidence le projet structurant toute évocation.

Le projet est l’orientation réfléchie ou spontanée que le sujet donne à son activité mentale.

Les évocations et leurs structures sont au service des gestes mentaux : attention, compréhension, réflexion, imagination et mémorisation.

L’articulation des évocations et des gestes entre eux, en des stratégies différentes selon les personnes, est toujours déclenchée par un projet précis.

Il est donc important pour la personne de prendre conscience de ses habitudes et préférences évocatives et des projets qui les déclenchent et les sous-tendent.

Elargir les compétences

  • Transférer les stratégies mentales efficaces aux domaines présentant des difficultés
  • Proposer (et en aucun cas prescrire) d’autres stratégies mentales afin d’inciter le jeune, dans le respect de ce qu’il est, à élargir ses habitudes mentales pour plus de performance.

Un élève de 15 ans, accompagné par Armelle Géninet, praticienne et formatrice en gestion mentale, a compris et résumé l’intérêt de cette ouverture par cette jolie phrase : « Je ne me quitte pas, je me dilate… »

  • Décrire précisément et enseigner les gestes mentaux, souvent considérés à tort comme évidents
  • Expliciter les incontournables mentaux de réussite des tâches entreprises, indépendamment des processus mentaux personnelles de la personne.

Mener à l'autonomie

Rendre le sujet promoteur, voire créateur, de ses moyens de réussite

Le dialogue pédagogique

C’est l’instrument d’analyse utilisé par le pédagogue praticien en gestion mentale pour amener un sujet à prendre conscience de ses procédures d’apprentissages. Cette introspection permet de faire émerger ses habitudes évocatives et ses structures de projets de sens.

Le dialogue pédagogique consiste en un questionnement ouvert et stratégique, impliquant pour le praticien une formation approfondie aux concepts fondamentaux et à la philosophie de la gestion mentale, ainsi qu’à une très bonne connaissance de son propre fonctionnement.

Sans oublier l’influence primordiale du psychologue humaniste américain Carl Rogers dans la posture empathique et congruente du praticien en gestion mentale, et sans pression, telle le colibri.

Les moyens utilisés pour permettre cette prise de conscience sont différentes tâches ciblées et toute activité de réussite pratiquée par le sujet interrogé.

 

Les apports pour le sujet

  • Mieux connaître son fonctionnement mental
  • Construire ses propres méthodes de travail dans tous les domaines, qu’ils soient intellectuels, manuel, sportif, artistique,…
  • Devenir acteur de sa réussite
Le chemin de la réussite_Les apports de la gestion mentale pour un sujet

Les postulats de la gestion mentale

L’intelligence n’est pas un don, elle est éducable.

La gestion mentale est une démarche optimiste reconnaissant à l’élève des ressources pédagogiques sur lesquelles il va pouvoir prendre appui : ce sont ses habitudes mentales, les siennes ou celles qu’il va pouvoir acquérir avec une aide pédagogique appropriée.

 

La gestion mentale n’est liée à aucune discipline particulière. Elle relève véritablement de la pédagogie générale. C’est un outil très performant qui vient s’ajouter à d’autres outils. Elle ne remplace ou n’exclut aucune autre forme de pédagogie.

 

Qui suis-je ?

Cécile Pradier

Le chemin de la réussite_Cécile Pradier_Profil professionnel

Coach scolaire

  • méthodologie
  • orientation scolaire et professionnelle

Formatrice

  • français (FLE et remise à niveau)
  • alphabétisation
  • insertion socioprofessionnelle

Mes approches et spécialisations

  • gestion mentale
  • intelligences multiples
  • mind mapping
  • PNL
  • analyse transactionnelle

Parcours de vie professionnelle

  Portfolio professionnel

Déontologie